Le Musée Benaki – Pireos d'Athène  nous propose jusqu'au 17 Novembre prochain l'exposition ANIMA 1 de Yannis Varelas, artiste  qui parcourt  le monde entier pour exposer dans les galeries les plus prestigieuses tout en partageant sa vie entre Athènes, Vienne et Los Angeles.  

Il travaille avec des modèles qu’il choisit parmi ses amis et voisins. On peut suivre leur préparation au travers d’un panneau de  diapositives.Au fur et à mesure ils revêtent des costumes, des combinaisons en  peluche bordés de pattes énormes et se transforment petit à petit en animal. 

 

Yannis varelas modèle

Sur les pas du psychanalyste Carl YungYannis Varelas explore des champs de connaissance aussi divers que l'anthropologie, l'alchimie, l'étude des rêves. 

Cela donne des toiles grand format, barbouillées, griffées, gribouillées mais aussi bordées d’objet peints de manière hyperréaliste  comme un bouquet de fleurs qui réapparait de toile en toile, quelques oranges et des concombres, un vase faisant partie d’objets appartenant au Musée Benaki.

On se promène dans le monde onirique du peintre, au milieu de personnages monstrueusement sexués ou asexués, on visionne ses  propres cauchemars, sa propre réalité cachée sous un parasol ou enveloppée de papier d'aluminium. 

Yannis varelas tableau 1

Yannis varelas tableau

Une autre partie de l’exposition est réservée aux scuptures de Yannis Varelas : personnages outrageusement coloriés, tordus, monstrueux , touchants, naïfs. Toute une humanité née des mains de l’artiste.

Yannis varelas sculptures

On se promène au travers de cet espace surpris, étonné, ému ou indifférent.

La démarche m’a intéressée davantage que le résultat. Cela m'a amusée aussi. Comme si j'avais traversé un terrain de jeux ou un zoo inanimé.