Comme toutes les grands capitales Athènes a ses quartiers chics, ses quartiers touristiques, ses quartiers populaires et ses bas fonds... Certains passent d'une catégorie à l'autre au gré des époques, des vecteurs économiques et de la spéculation immobilière. 

"Metaxourgheio" est devenu un quartier de cette dernière catégorie. On y rencontre beaucoup de réfugiés et de migrants. C'est le quartier de tous les trafics et de la prostitution. Les maisons closes sont indiquées par des petites lumière allumées nuit et jour. Parmi cette misère, un poète a écrit sur un mur au détour d'une ruelle lépreuse. Comme un trait d'espoir pour empêcher la déchéance.

" Seulement les nuits de mort silence, tu peux entendre ma chanson que la terre siffle "

IMG_20190524_164944IMG_20190524_163622

IMG_20190524_164738

IMG_20190524_172141

On y trouve d'anciens bâtiment aujourd'hui en ruines. Certains sont investis par des artistes pour des évènements culturels éphémères. 

communitism entreecommunitism 2e entree

On y trouve toutes sortes de commerces qui vous font voyager et des vitrines de  pâtisseries que l'on pourrait voir à Karachi, Bombay ou Delhi.

IMG_20190524_164332IMG_20190524_164050

Et puis, comme une respiration,  au bout d'une rue encombrée de poubelles, une place arborée s'ouvre sur des dalles de pierres à l'ancienne qui lui donne un petit air provincial. Des tavernes et des cafés à la mode l'entourent, preuve que la "gentrification" de ce quartier est en route. 

IMG_20190524_163023

 

IMG_20190524_163240

IMG_20190524_163052

" Les nuits avec un Perroquet"