AU MUSEE CYCLADIQUE D’ATHENES JUSQU’AU 14 OCTOBRE  EXPOSITION PAUL CHAN

« ODYSSEUS AND THE BATHERS »

 

Cette "Odyssée des baigneurs"  de l’artiste Hongkongais PAUL CHAN nous emmène à première vue, dans l’atmosphère joyeuse et insouciante des plages.

Dans une première salle, les  « towels » [serviettes de bain] sont alignées et enroulées sagement contre le mur. Tissus joliment peints qui rappellent le bleu des tableaux de Matisse. Quelques formes extraites de son oeuvre sont reprises, mais sans le "cerne noir" qui les caractérise. Il n’y a que la couleur pure et à bien y regarder les formes sont plus phalliques chez PAUL CHAN que dans les tableaux du maître.

towels

La visite continue et l’on goûte avec délices l’ambiance fraîche qui se dégage. Une brise agréable parcourt les salles et l’on voit se plier, et se contorsionner de curieuses baigneuses : sculptures aériennes faites de nylon qui se meuvent grâce à un système de ventilation, sans doute plus complexe qu’il n’y paraît.

Tout ici n’est qu’une superposition d’images contradictoires.

On s’aperçoit que ces  baigneuses légères, ne sont autres que des  « Calypsos »  des temps modernes, exilées et sans tête, portant un foulard coloré autour de leurs bras gonflés, ployant sous le poids de leur funeste destin.

Une partie du système électrique qui contribue à les mouvoir est placée dans des chaussures orphelines qui jonchent le sol. Plus loin, une forme au sol, orange vif, rappelle les gilets de sauvetage que portent celles et ceux qui font partie de cette Odyssée cruelle qui poussent des milliers d’hommes et de femmes à traverser la Méditerranée sur des embarcations précaires dans l’espoir de fuir guerres, famines ou dictatures.

Paul chan5

 

 

Dans les vitrines,  de curieux baigneurs, poupées de chiffon,finiront leur voyage la tête la première et les jambes en l’air dans des flots imaginaires.

Paul Chan nous entraîne le long de ces rivages bipolaires, au fil du vent frais et du temps lourd, entre insouciance, légèreté,angoisses et tragédies.

*Cette exposition a été organisée par la fondation grecque  NEON qui a pour but la diffusion de l’art contemporain. Le curateur est Sam Thorne – directeur de la Galerie d’art Nottingham Contemporary