La Galerie BreederIasonnos 45 – Athenes -

présente l’artiste Chinois Tao Hui

qui expose pour la première fois en Grèce jusqu’au 19 Mai prochain.

[ du lundi au vendredi 12 h /20 h – le samedi  12h/18h]

Tao Hui a grandi  dans un village rural d’une province reculée de la Chine qui n’avait ni radio, ni télévision. Son enfance dans cette  contrée isolée a fortement influencé son expression artistique, tant il traite des désordres psychologiques provoqués par la collusion entre modernité, urbanité, mémoire et traditions.

Apres des études de peinture, il s’intéresse à la théâtralisation du quotidien dont il a fait le principal axe de son travail.

A la Galerie Breeder il propose une installation sur deux espaces :

Au rez-de-chaussée :

-  10 téléviseurs diffusent des vidéos tournées avec seulement deux acteurs dans de minuscules espaces clos toujours équipés d’un poste de télévision. Il y a donc un écran dans l’écran devant lequel se jouent  des concentrés de  « saynètes  en boite » relatant en quelques minutes les drames de la vie quotidienne : scènes de ménage, demande en mariage,  disputes d’amoureux, drame familial,femme accouchant seule, confessions, larmes d'une candidate d'un jeu télévisé. Le poids de la  tradition est toujours central.

Joint Images Tao Hui (2)Tao hui videosTao Hui video detail

Au sous-sol de la Galerie sont diffusées sur grands écrans deux vidéos plus anciennes :

-  « Acting Tutorial » une performance d’acteurs travaillant leurs propres tensions, émotions  et passions jusqu’à la catharsis.

Acting Tutorial Tao Hui

-  «  The Dusk of Teheran » vidéo créée en 2014 lors d’une résidence artistique à Téhéran qui reprend une interview de la pop star Hongkongaise Anita Mui peu avant sa mort.

the dusk of teheran

Ses propos, traduits en perse sont restitués par une actrice Iranienne. Ils parlent du désir d’amour, voire du "Prince Charmant", et se veulent dénonciateurs des contraintes subies par les femmes en Iran.  La traduction en anglais minimise peut-être l’impact voulu. Cependant,  un instant  résume  toute l’intention de l’artiste: quand l’actrice, habillée en mariée,  fume  dans le taxi traversant  Téhéran. Tout se dit, tout se voit, au travers d'un écran de fumée et d’une cigarette de marque américaine.

Le travail de Tao Hui est unique comme sa signature, universel par sa théâtralité.