A la Galerie Skoufas d'Athènes,  située au numéro 4 de ladite rue, jusqu’au 17 Mars  :

« κίτρινο πάτωμα » [Sol jaune] exposition du jeune artiste peintre :

Apostolos CHANTZARAS

Kitrino Patoma

Le trait  n’est pas sans rappeler les peintres Grecs  des années 30 comme Theophilos – un des plus emblématiques de cette période dite de la "Grécité". Mais la comparaison s’arrête là.

Kitrino Patoma vitrineTableau Kitrino patoma

Apostolos CHANTZARAS manie l’humour autant que les pinceaux dans cette série de tableaux qui illustrent les interrogations du peintre devant la toile blanche. Y répond : sa passion pour les  femmes nues ou habillées et celle  pour les motos YAMAHA . Un travail qui pourrait faire l’objet d’une bande dessinée. Il n’y manquerait  que quelques bulles.

Au premier étage de la Galerie on peut aussi  voir les œuvres du peintre ΛοΓο [Logo] rassemblées sous  le titre :   « ζευγάρια » [Couples]  – série de portraits colorés  – visages peints toujours de face – comme pour accentuer le parallélisme du regard des couplesqui ne se rencontrent jamais. Beaucoup des personnages de ΛοΓο portent  des lunettes [myopie de ceux qui s’aiment ?] et on peut trouver, au gré de notre propre regard, de véritables montures incluses dans la toile. Là encore,l’humour est très présent. Et le tout est très plaisant.

ΛοΓο expocouple a lunettes 1

D’un étage à l’autre de la galerie, entre  CHANTZARAS et ΛοΓο on trouve un dénominateur commun: humour/amour.

De la peinture fraîche qui fait du bien sans tacher le cerveau.