En Grèce, on ne tire pas les rois mais la coutume veut qu'au mois de janvier nous partagions la Vassilopita.

vassilopites

Chaque tradition étant accompagnée de légende : voici celle de la vassilopita :

La vasilopita est le gâteau traditionnel du Nouvel An grec. Elle vient du nom de Basile, qui en grec se prononce Vassilios + pita = gâteau.

Son nom saint Basile est célébré le 1er janvier.

L'histoire raconte que du temps de Saint Basile, le gouverneur de Cappadoce [la Grèce faisant partie de l'empire Ottoma]  décida de se déplacer lui-même afin de collecter les taxes impayées.

Effrayée, la population demanda la protection de son évêque. Celui-ci conseilla aux habitants de donner un objet de valeur afin de l’offrir au gouverneur et ainsi d'apaiser sa colère. 

Effectivement ce geste lénifia le courroux du gouverneur qui, ému par l’éloquence de Saint Basile défendant la cause de ses ouailles, refusa les présents offerts.

Chacun fut soulagé de pouvoir conserver son bien mais nul ne pouvait rendre chaque objet à son propriétaire. Une fois de plus,Saint Basile trouva la solution. Il demanda à chaque famille de faire un grand gâteau à l’intérieur duquel on dissimulerait un objet précieux.
Saint Basile distribua les pâtisseries  et comme par miracle chacun pu retrouver son bien. Depuis, les Grecs fêtent Saint Basile en préparant un gâteau sucré qui porte son nom et à minuit, le 31 décembre, tout le monde déguste ce dessert.

En Gréce, on utilise une pièce de monnaie, bien rincée et enrobée d'une feuille d'alu, en lieu et place d'une fève. La personne qui la découvre dans sa part la conserve précieusement dans son portefeuille pour se garantir de la chance toute l'année !

Lorsqu'on coupe la gâteau la première part est réservée au Christ, la seconde à la maison, la troisième au pauvre et les suivantes sont réparties entre les personnes présentes par ordre d'âge.
Vous pouvez également l'offrir pour d'autres circonstances festives dans l'année.