C'est au 260 Pireos que le Festival de théâtre d'Athènes a présenté :

festival theatre athenes 2017

"Les Particules Elementaires" de M. Houellebecq par le collectif

"Si vous pouvez lécher mon coeur"

dans une mise en scène de Julien Gosselin.

 

Le décor minimaliste,parfaitement intégré à la structure d'accueil qui n'est autre qu'un hangar d'usine désaffecté et réhabilité en salle transformable : quelques gradins et praticables, quelques pièces de mobilier contemporain, un grand écran avec des projections d'images et/ou la traduction du texte en grec.

Le théâtre, en Grèce,se joue soit dans les ruines des amphitéâtres antiques, soit dans celles des friches industrielles héritées de la fin du 19e siècle.Comme s'il lui fallait la magie des lieux hantés pour s'inventer. 

festival theatre 260 pireos

 

Mais, revenons au coeur de ce spectacle de quatre heures, que l'on ne voit pas passer, et pour lequel le travail d'adaptation de Julien Gosselin  a su valoriser la polyphonie du texte original : de l'épique au littéraire, du romanesque au poétique, du narratif qu politique, le texte de Houellebecq est restitué au public par la voix, la chair souvent mise à nu des comédiens, par les jeux de lumières, par le son et la musique. 

Comédiens, musiciens, techniciens, sont ensemble, à vue du public. L'auteur est aussi parmi nous, pas seulement sous les traits de Guillaume Bachelé qui lui a emprunté jusqu'à sa manière inimitable de fumer, mais avec son texte au scalpel qui creuse jusqu'à l'os le mal-vivre de l'écrivain qui se mêle à celui de ses personnages. 

De ce regard sans complaisance, Julien Gosselin a su en extraire "l'Humain" dans ce qu'il a de meilleur et de pire : de l'amour à la dictature du désir sexuel, du bonheur fabriqué comme une échappatoire à la mort, de la souffrance au suicide. 

Le spectacle s'achève par cette phrase inspirée de la conclusion même du roman de Houellebecq  : 

- " Ce spectacle est dédié à l'Homme" 

Comme tout acte théâtral pourrait-on ajouter.