Ce matin je suis allée porter des chaussures d'enfants et des médicaments au Lycée Octave Merlier d'Athènes dans lequel sont hébergés des réfugiés de diverses nationalités : Syriens, Afghans, Irakiens et Palestiniens, la plupart depuis plus de deux ans. 

Parmi ces réfugiés, quelques-uns étaient artistes dans leur pays. Ils ont donc décidé de remettre de la couleur sur les murs de leur lieu de vie quelque peu délabré par le temps et les gens du quartier ont pu assister à cette renaissance printanière aux couleurs de l'espoir. 

Lycee Octave Merlierlycee octovemerlier facade repeinte (2)

lycee octave merlier facade hope