Hier, se tenait une soirée-lecture organisée par l'ADFE d'Athènes - Association des Français de l'Etranger - sur le thème :

LIRE POUR LIBERER ASLI ERDOGAN 

A l'issue de cette manifestation deux ouvrages d'Asli Erdogan ont été distribués aux participant[e]s qui le désiraient.  

"LE BATIMENT DE PIERRE" 

Batiment de Pierrelivre voyageur dedicace E sire

 

 livre offert par Elisabeth Sire qui a fait le voyage de Montmorency à Egine. 

* Un texte d'une grande force et qui peut sembler tristement prémonitoire, puisqu'écrit avant l'arrestation de Asli Erdogan en été dernierIl traite de l'univers carcéral en Turquie, de l'enfermement, des sévices supportés par les prisonniers, mais aussi de la résistance et de la liberté. 

 

" La VILLE DONT LA CAPE EST ROUGE "

La ville dont la cape est rouge

livre offert par Françoise Jean qui arrivé de Lyon le matin même. 

* Un roman que l'on pourrait qualifier "d'autofiction" qui raconte la condition des immigrés mais aussi celle des habitants des favelas de Rio.

Un monde violent, loin des clichés du Carnaval et de Copacabana, qu'Asli Erdogan nous décrit, sans concessions, dans une langue puissante.

 

Ces deux ouvrages, rangés dans leur "sac de voyage"  continueront leur périple en Grèce, de lecteurs, en lectrices. 

livre voyageur housselivre voyageur housse detail

A l'issue de leur lectures, les participant[e]s pourront laisser un message ou un petit objet ayant rapport avec leur lecture avant de transmettre leur "livre voyageur" à une autre personne   

Dans le sac du "Bâtiment de Pierre" j'ai glissé une petite bougie avec cette phrase extraite de l'oeuvre d'Asli Erdogan : 

" Tu allumeras la dernière bougie de ta résistance" . 

 

Continuons de lire, de résister et d'allumer des bougies

pour que la lumière de la  justice se fasse.