La semaine dernière un vent froid balayait la Grèce, ce qui amenait des nuages gris et faisait chuter les températures.

Ici, en dessous de 20 ° on trouve que c'est l'hiver alors on sort chaussettes, bonnets et doudounes. La marchande ambulante, elle, a sorti des sacs de marrons et a accroché ses épis de maïs à sa petite voiture, pour plus tard.

Cette semaine le vent a cessé et nous avons de nouveau 21 °, du ciel bleu et un grand soleil. La marchande de la rue Ermou va pouvoir recommencer à griller son maïs.

la_marchande_de_marronsla_marchande_de_marrons_1